SAINT ANTOINE
DE PADOUE

Les coups de téléphone la nuit n’apportent que de mauvaises nouvelles. « Saint Antoine de Padoue » est une fable photographique sur la perte d’un être cher, sur ce moment où le cerveau se fige et la compréhension du monde se paralyse.
Les chairs se statufient tandis que les décors chancèlent.
Ici, même les animaux suspendent leur souffle.

Patrice de Bruxelles - Saint Antoine de Padoue Patrice de Bruxelles - Saint Antoine de Padoue Patrice de Bruxelles - Saint Antoine de Padoue Patrice de Bruxelles - Saint Antoine de Padoue Patrice de Bruxelles - Saint Antoine de Padoue Patrice de Bruxelles - Saint Antoine de Padoue Patrice de Bruxelles - Saint Antoine de Padoue Patrice de Bruxelles - Saint Antoine de Padoue Patrice de Bruxelles - Saint Antoine de Padoue Patrice de Bruxelles - Saint Antoine de Padoue Patrice de Bruxelles - Saint Antoine de Padoue Patrice de Bruxelles - Saint Antoine de Padoue Patrice de Bruxelles - Saint Antoine de Padoue Patrice de Bruxelles - Saint Antoine de Padoue Patrice de Bruxelles - Saint Antoine de Padoue