LE COMPLEXE
DE LA RAMBARDE

Plus jeune, j’ai été atteint d’invisibilité : je passais mon temps à chercher du regard des hommes que je désirais mais qui m'ignoraient.
J’ai fini par devenir une rambarde : celle de l’escalier du bar dans lequel je me rendais chaque week-end dans l’espoir d'être vu et contre laquelle pourtant je m’appuyais si profondément que je disparaissais dans le décor.
J’ai sollicité mes modèles par l’intermédiaire de sites de rencontre sur internet. Je me suis invité chez eux et les ai photographiés en leur demandant de ne pas me regarder.

Patrice de Bruxelles - Le complexe de la rambarde Patrice de Bruxelles - Le complexe de la rambarde Patrice de Bruxelles - Le complexe de la rambarde Patrice de Bruxelles - Le complexe de la rambarde Patrice de Bruxelles - Le complexe de la rambarde Patrice de Bruxelles - Le complexe de la rambarde